Quatre athlètes du WACO dans le TOP 10 francophone

Ce dimanche 7 octobre était l’occasion pour les coureurs de fond de prouver leur valeur lors des championnats francophones de 10KM sur route qui se disputaient au coeur de la citée ardente. Une ultime occasion de se montrer avant de se projeter dans la saison hivernale de cross-country. Concernant le WACO, la moisson fut plutôt bonne malgré les absences importantes de Jean-Pierre Weerts et de Régis Thonon. Focus sur cet évènement…

On commence par l’étape des 5KM où Romain Coupé l’a emporté avec une certaine facilité en devançant son principal concurrent d’une quarantaine de secondes, soit un véritable gouffre sur une telle distance. L’athlète de Roger Igo, toujours dans l’attente de son opération (syndrome des loges), avait décidé il y a de cela plusieurs semaines de s’aligner sur des distances plus courtes afin de travailler sa vitesse en attendant que l’on règle son problème. Et cela semble plutôt bien se passer pour lui.

« L’avantage de ces parcours plus courts, c’est que lorsque la douleur se manifeste vers le KM3 ou 4, c’est déjà le moment d’aborder la dernière ligne droite. Donc cela me convient bien pour le moment mais j’ai hâte d’être soigné et de refaire du plus long avec mes partenaires du WACO. Je suis persuadé que je peux en titiller certains (ahah…) » dixit l’habitant de Moha qui semble avoir faim…

On notera également l’excellent podium de notre coach-athlète, Florence De Cock, de retour en forme après un été plutôt chahuté. Elle termine à vingt petites secondes de Caroline Baudinet et devance la prometteuse Florine Delrez.

Photo: Le trio du WACO avec Raphael Durviaux devant Geoffray Gillet et Mathieu Deville lors du passage sur la foire.

Sur la course principale des 10KM, cela était plus compliqué de jouer les premiers rôles étant donné les absences de nos deux ténors, Régis Thonon et Jean-Pierre Weerts, actuellement en prépa cross.  A cela s’ajoute la grosse déception Enzo Noel. En effet, ce dernier était revenu de son stage à Fréjus légèrement blessé et n’avait malheureusement toujours pas récupéré à 100%. Il était annoncé à Liège et pouvait représenter à coup sûr la surprise de ce championnat. Cela ne sera que partie remise pour 2019. Il tenait néanmoins à être présent et s’est aligné en tant que lièvre pour son papa, Dominique Noel.

Toutefois, un Noel peut en cacher un autre et c’est donc son frère, Adrien, qui a pris ses responsabilités et s’est emparé du porte-drapeau de notre club dés le coup d’envoi donné. Parti au front accompagné par Mathieu Deville, le traileur de la bande, Adrien semblait bien armé pour jouer les troubles fêtes dans ce groupe composé de Wesley De Kerpel, Benjamin Merveille (Bruxelles), Arnaud Dely (Seraing), Clément Deflandre et Nicolas Schyns (Herve) ou encore de Benoit Paques, Oussama Lonneux et Lucas Da Silva (RFCL). Derrière, le groupe de chasse était emmené par Raphael Durviaux et Geoffray Gillet.

Et c’est seulement après 3-4KM que la course a commencé à se dessiner, certains montrant des signes de faiblesse. Il faut dire que l’allure était soutenue malgré un sol glissant. Mathieu fut malheureusement une des premières victimes et quoi de plus logique pour ce coureur plutôt habitué à franchir des cols et à chasser des proies différentes dans la nature. Ensuite, ce fut le tour d’Adrien, trahit par ses chaussures Nike Zoom VaporFly 4% peu stables sur ce type de surface légèrement humide.

La perf du jour revient donc à Raphael Durviaux qui, une fois de plus, aura su tirer son épingle du jeu grâce à sa grande expérience de la compétition sur route. Cela afin de terminer à une belle sixième place. Vêtu du dossard numéro 9, il semblait prédestiné à marquer son petit but, à marquer les esprits. Troisième du Grand Jogging de Verviers cette année, Raph rappelle à tous qu’il est toujours là à 32 ans.

Avec Raphael, Geoffray, Mathieu et Adrien, le WACO est le club le plus représenté dans ce top 10 du championnat francophone! Un fameux bilan. A noter donc la 24ème place d’Enzo Noel et la 50ème d’un Pierre Maréchal parti extrêmement vite dans ce peloton de près de 1500 coureurs. Félicitations à tous!

 

Les classements complets: ici.